Nickel Mining Company

L’environnement au cœur de ses priorités et de ses engagements

Notre environnement

Consciente de l’importance du patrimoine naturel exceptionnel de la Nouvelle-Calédonie et des multiples pressions qui sont exercées sur sa biodiversité, la société NMC est soucieuse de développer des techniques d’exploration et d’exploitation respectueuses de cet environnement.

Ayant hérité de concessions minières pour certaines fortement dégradées par d’anciennes pratiques, nous concentrons nos efforts sur la réhabilitation de ce passif minier et de ses impacts actuels.
Cette dernière est réalisée de manière raisonnée, en veillant à une valorisation optimale de nos ressources minérales.

Les services « Permitting & Environnement » de la NMC ont comme objectif de proposer, planifier et déployer l’ensemble des mesures visant à éviter, réduire et compenser l’impact environnemental des activités minières de la société.

Ce programme de préservation de l’environnement s’articule autour des grands axes suivants :

  • La prévention, notre alliée
  • La biodiversité, connaître pour mieux préserver
  • La gestion des eaux, une lutte perpétuelle contre l’érosion
  • La gestion environnementale des installations et des déchets

Prévoir et planifier sont des devoirs en environnement.
C’est pourquoi nous menons des actions préventives à chaque étape de notre processus minier.

Anticiper efficacement passe par :

  • Le cadrage réglementaire et environnemental des projets
  • La création systématique de plan de gestion des eaux
  • L’entretien et le suivi des ouvrages environnementaux
  • La sensibilisation régulière par des quarts d’heure environnement
  • Le contrôle environnemental des chantiers
  • La réalisation d’audits internes et externes des ouvrages et installations sensibles

Des comités de pilotage sont instaurés sur nos sites miniers afin de suivre en continu l’avancement des actions requises.

Gérer la biodiversité, c’est d’abord la connaître.

Depuis 2009, des études floristiques sont réalisées pour caractériser la végétation des zones potentiellement concernées par nos projets miniers. Ces données permettent d’adapter au mieux les contours desdits projets, d’évaluer les impacts sur le milieu naturel et de mettre en œuvre des mesures spécifiques pour la préservation de la biodiversité.

Parmi ces mesures, la société NMC s’est engagée à :

  • Veiller au maintien des zones ciblées pour la préservation écologique en raison de leur richesse et de leur forte sensibilité faunistique et floristique
  • Respecter les limites d’implantation de chantier et éviter les espèces végétales sensibles préalablement balisées
  • Assurer la collecte du matériel végétal avant les travaux miniers et mettre en œuvre un programme de revégétalisation utilisant ces collectes
  • Déployer un plan de restauration écologique ciblant l’amélioration des connaissances et la sauvegarde des espèces sensibles
  • Récupérer le topsoil et l’étaler rapidement afin de permettre une reprise des semences contenues
  • Surveiller la non-prolifération des espèces envahissantes
  • Suivre l’évolution de l’état sanitaire et écologique des creeks et du milieu marin
  • Mettre en place un plan de gestion des espèces faunistiques sensibles et suivre l’évolution des populations
  • Arroser les pistes et chantiers et mesurer les retombées de poussières

La mise en place de plans de suivis internes et externes pour l’ensemble des mesures mises en œuvre permet au-delà de l’amélioration des connaissances, le progrès des techniques par retour d’expérience et l’adaptation continue de leur réalisation pour optimiser leur réussite.

L’érosion est un phénomène lent et naturel d’usure des sols liée en grande partie aux ruissellements des eaux mais, combinée à l’action de l’homme, il peut être significativement accéléré.
La gestion des eaux est l’outil principal pour lutter contre l’érosion sur mine.
Une bonne gestion des eaux permet de :
• Canaliser et maitriser les écoulements sur les surfaces dénudées
• Limiter les apports sédimentaires dans le milieu naturel
• Contrôler la vitesse des écoulements

La gestion des eaux est assurée par la mise en place d’un ensemble d’ouvrages dits de :
• Rétention ou décantation (décanteur, barrage, fosse d’exploitation)
• Transit ou canalisation (fossé, cassis, buse, déversoir, seuil)
• Protection (enrochement, descente d’eau enrochée, digue)

La gestion des eaux qui veille à la bonne répartition des eaux vers les creeks, est réalisée sur la base des connaissances de la mine (substrat, écoulements, séquences minières).
Des plans de gestions des eaux sont préalablement élaborés suivant des principes et des calculs réglementaires avant la mise en œuvre des ouvrages sur le terrain.

Le fonctionnement et l’efficacité du système de gestion des eaux font l’objet d’un contrôle rigoureux complété par un suivi annuel de l’évolution de l’état des versants.

Qu’elles répondent ou non à la nomenclature des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement, les installations (ateliers, dépôts et distributions de carburants, scalpeurs, etc.) font l’objet de bonnes pratiques afin de préserver le milieu environnant.

A travers son Plan de Gestion des Déchets, la société NMC s’est également engagée à :

  • Gérer conformément à la réglementation, et au-delà, l’ensemble de ses déchets dangereux et non dangereux en choisissant de préférence des filières de traitement favorisant le recyclage et la valorisation énergétique et en dernier lieu l’enfouissement des déchets
  • Réduire la nocivité et la quantité de production de déchets